Le bilan de l'association

Depuis sa création en 2000, l'Auvergne pour un Enfant a soigné 150 enfants. L'historique ci-dessous montre dans le détail les pays d'origine et éventuellement les spécialités médicales année par année (détail en cliquant sur l'année).

2016 : 14 enfants
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
Burkina Faso
Burkina Faso
Burkina Faso
Burkina Faso
Burkina Faso
Burkina Faso
Sénégal
Rwanda
2015 : 8 enfants
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
République démocratique du Congo
Mali
Burkina Faso
2014 : 15 enfants

Soignés en Auvergne :

Sénégal (ophtalmologie)
Zambie (cardiologie)
Géorgie (chirurgie digestive)
Burkina Faso (cardiologie)
Burkina Faso (cardiologie)
Burkina Faso (cardiologie)
Algérie (radio-neurochirurgie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)

Soignés dans leur pays :

Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
2013 : 7 enfants
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
2012 : 8 enfants

Soignés en Auvergne :

République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)

Soignés dans leur pays :

Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
2011 : 10 enfants
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Sénégal (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
2010 : 7 enfants
Algérie (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (urologie)
Népal (cardiologie)
Moldavie (chirurgie digestive)
2009 : 11 enfants
Moldavie (orthopédie)
Rwanda (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Mali (urologie)
Burundi (cardiologie)
Irak (maxillo facial)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
2008 : 12 enfants (dont un pris en charge par un mécène)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Mauritanie (orthopédie)
Mali (orthopédie)
Mali (orthopédie)
Népal (cardiologie)
Algérie (neuro-chirurgie)
Maroc (cardiologie)
2007 : 7 enfants (dont 3 pris en charge par des mécènes)
Burundi (chirurgie digestive)
Moldavie (orthopédie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Mauritanie (ORL)
Maroc (cardiologie)
2006 : 7 enfants (dont un pris en charge par un mécène)
Algérie (cardiologie)
Sénégal (chirurgie digestive)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Burundi (cardiologie)
Cambodge (maxillo-facial)
Mali (orthopédie)
2005 : 18 enfants
République démocratique du Congo (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Sénégal (cardiologie)
République démocratique du Congo (chirurgie digestive)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Cambodge (maxillo-facial)
Mauritanie (orthopédie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Bénin (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Burundi (cardiologie)
Cameroun (cardiologie)
Burundi (chirurgie digestive)
Maroc (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
2004 : 11 enfants
Niger (radiothérapie)
Mali (maxillo-facial)
Maroc (cardiologie)
Sénégal (cardiologie)
République démocratique du Congo (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
Mali (orthopédie)
Tchad (cardiologie)
Moldavie (ORL)
Burkina Faso (ophtalmologie)
Maroc (cardiologie)
2003 : 5 enfants
République centrafricaine (cardiologie)
Maroc (orthopédie)
Mali (cardiologie)
Mali (cardiologie)
Maroc (cardiologie)
2002 : 5 enfants
Tanzanie (cardiologie)
Sénégal (cardiologie)
Mali (orthopédie)
Algérie (maxillo-facial)
Moldavie (orthopédie)
2001 : 3 enfants
Moldavie (cardiologie)
Roumanie (urologie)
Maroc (cardiologie)
2000 : 2 enfants
Népal (cardiologie)
Mali (cardiologie)