Les statuts de l'association

L'Auvergne pour un Enfant est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 (n° W632000712).
L'intégralité des statuts est téléchargeable en cliquant sur le lien ci-dessous.

Télécharger les statuts de l'association au format PDF (150 Ko)

Voici quelques extraits de ses statuts (révisés en Février 2009) :

  • Article II - Cette association a but non lucratif a pour objet :
  1. De prendre en charge temporairement à Clermont-Ferrand, pour y être traités, des enfants et adolescents, voire de jeunes adultes, originaires de pays en développement atteints de pathologies graves, nécessitant une intervention chirurgicale permettant de restituer à l'enfant une vie normale non assujettie à des soins ultérieurs complexes et onéreux. (...)
    Pendant leur séjour, les enfants seront accueillis par des familles bénévoles. (...)
     
  2. D'établir une collaboration avec les médecins des pays dont sont originaires les enfants de manière à leur apporter une aide technique sur le plan de la formation.
     
  • Article IV - Admission des membres de l'association :

Pour faire partie de l'association il faut en exprimer le désir (...)

 

  • Article V - Les différents membres de l'association :

(...) Les membres actifs sont les membres fondateurs et ceux qui prennent l'engagement de participer activement et bénévolement à la vie de l'association, soit dans le cadre de son fonctionnement, soit comme intervenant médical ou paramédical, soit comme famille d'accueil active. Le bureau tient cette liste à jour.
Sont membres bienfaiteurs de l'association, les donateurs qui ont effectué pendant l'année un don au moins égal au montant fixé par l'assemblée générale et qui ont manifesté le désir de faire partie de l'association.

 

  • Article X - Etude et acceptation des dossiers médicaux :

Les dossiers médicaux des malades pour lesquels une demande de prise en charge a été faite, sont instruits en commission.
Cette commission est constituée selon les pathologies. Elle est composée de chirurgiens et de médecins spécialistes des hôpitaux ou de praticiens libéraux qui peuvent être membres de l'association ou intervenants comme experts consultants à la demande de celle-ci.
Les décisions de la commission sont prises uniquement en fonction de critères médicaux correspondant à l'objet de l'association et compte tenu des capacités financières du moment ; elles ne sont susceptibles d'aucun recours.