Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Former des médecins locaux:

La clé d'un excellent diagnostic

 

 


 

L'association aide des médecins originaires des pays en développement à acquérir un complément de formation. Tous ces médecins sont désormais des correspondants précieux de l'Association. Leur complément de formation leur permet de nous adresser des dossiers d'enfants s'appuyant sur un diagnostic d'une grande fiabilité.

                      

De janvier à juin 2003, Dr Noumou SIDIBE, un cardiologue Malien, est venu compléter sa formation au CHRU de Clermont-Ferrand.
Reçu dans le service de cardiologie des Professeurs Cassagnes et Lusson, il a pu enrichir ses connaissances professionnelles pour en faire profiter ses malades à son retour.
C'est le Kiwanis d'Issoire, un de nos plus fidèles partenaires, qui a financé toute l'opération : voyage, hébergement, nourriture, transports… Depuis, nous avons des échanges réguliers avec le Dr SIDIBE, qui est un de nos correspondants en Afrique.

 

 


 

                                                                                                                                                                 Le Dr Dophra NGOY est arrivé à Clermont-Ferrand le 19 septembre 2005.

Ce cardiologue congolais est venu étudier l'écho Doppler dans ce même service de cardiologie pendant six mois. Il a acquis des connaissances capitales pour le diagnostic en cardiologie infantile. C'est d'ailleurs le sujet de sa thèse d'agrégation.
Il a créé à Lubumbashi en 2002, une association destinée à secourir les enfants cardiopathes du Congo.  Après sa formation il est reparti avec 2 écho Doppler offerts par le CHRU de Clermont-Ferrand et a été nommé professeur. Depuis, il est revenu deux fois en France pour une formation complémentaire et un congrès. 

 


 

Le Dr Clovis NKOKE EKUKWE est arrivé à Clermont le 2 février 2018                                         

Jeune cardiologue camerounais, il a souhaité se perfectionner en cardiologie pédiatrique. L’ApuE l’a invité à Clermont où il a effectué un stage de trois mois dans le service du Pr Motreff, auprès des docteurs Claire DAUPHIN et Aurélie CHALARD. Il a renforcé notre équipe de référents africains et depuis son retour à BUEA, près de Douala, il nous a adressé un petit malade pour lequel il n’avait pas de solution. Kawi est reparti totalement guéri en février 2020.

 


 

 

Egalement formés à la cardiologie infantile au CHU de Clermont-Ferrand, le Dr Aimé BAMA de Ouagadougou et le Dr Hermenegilde NAHAYO de Bujumbura, sont nos médecins cardiologues de confiance respectivement au Burkina Faso et au Burundi, 

 


 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus